placeholder
Société

Série : La grande tournée

Les trois reporters de La grande tournée visitent plusieurs cégeps aux quatre coins du Québec pour vous faire découvrir ce qu'il s'y passe d'inspirant et d'innovant. Une aventure riche en rencontres dans ces endroits bien ancrés dans leur milieu.

Abitibi/Jonquière/Lanaudière/La Pocatière

Laïma visite le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, l’un des tout premiers cégeps de l’histoire, dont la création en 1967 a eu beaucoup de retombées positives pour la population de cette région. Stéphanie rencontre Julie, une orthophoniste qui enseigne à distance au Cégep de La Pocatière depuis Lévis. De son côté, Jérémie se rend à Terrebonne pour discuter avec Marie-Pier, une étudiante non-voyante, puis au Saguenay, où il rencontre Aïri, une étudiante japonaise en immersion francophone, et Céline, qui accueille des étudiants étrangers du Centre linguistique du Cégep de Jonquière.

Saint-Félicien/Sainte-Foy/Lévis/Longueuil

Laïma se rend à Longueuil au Cégep Édouard-Montpetit et y découvre une capsule temporelle datant de 1968, une manière fascinante de découvrir l’endroit. Stéphanie quant à elle visite le Cégep de Lévis-Lauzon, qui offre un programme d’accueil pour étudiants réfugiés, et celui de Sainte-Foy, qui a décidé, entre autres gestes pour l’environnement, de retirer toutes les bouteilles d’eau jetables. Enfin, Jérémie se retrouve en pleine forêt pour un programme spécial du Cégep de Saint-Félicien.

Valleyfield/Rouyn-Noranda/Vieux Montréal/Marie-Victorin

Jérémie découvre l’accompagnement scolaire qu’offrent les étudiants du Cégep Marie-Victorin aux élèves du primaire le samedi matin, un programme nommé L’école des grands. Stéphanie se rend au Cégep de Valleyfield, où se trouve une immense bibliothèque municipale collégiale. Laïma quant à elle assiste à un match de hockey entre des étudiants en éducation spécialisée du Cégep du Vieux Montréal et des jeunes présentant des déficiences intellectuelles ou des troubles du spectre de l’autisme. Elle se déplace également au Cégep d’Abitibi-Témiscamingue, qui soutient l’immigration afin de remédier aux pénuries de main-d’oeuvre dans la région, et y rencontre un étudiant infirmier originaire de Guinée.

Drummondville/Saint-Laurent/Marie-Victorin/Maisonneuve

Stéphanie découvre le programme exceptionnel en arts, spécialement en danse, offert au Cégep de Drummondville tandis que Jérémie rencontre une prof de philo du Cégep Marie-Victorin, qui enseigne grâce à des vidéos humoristiques. Enfin, Laïma se rend au Cégep de Saint-Laurent pour assister à un cours de violon donné dans le cadre du programme d’enseignement MusiquEntraide, puis au Cégep de Maisonneuve, où des étudiants publient encore Le Trait d’union, le plus vieux journal étudiant francophone d’Amérique du Nord.

Saint-Laurent/Saint-Jérôme/Sorel-Tracy/Vieux Montréal

Jérémie rencontre un professeur en bioécologie du Cégep de Saint-Laurent afin d’en savoir plus sur ses initiatives vertes passées et présentes. Il se rend également au Cégep du Vieux Montréal, qui accueille des étudiants réfugiés, comme par exemple David, originaire du Burundi. Au Cégep de Saint-Jérôme, Laïma prend connaissance du projet En action différemment, qui vise à adapter les cours d’éducation physique afin que tous les étudiants puissent bouger, quel que soit leur handicap. Enfin, au Cégep de Sorel-Tracy, Stéphanie découvre le programme Rebelles esports, qui combine sports électroniques et physiques.

Longueuil/Limoilou/Saint-Jérôme/Granby

Au Cégep Édouard-Montpetit, Jérémie visite l’École nationale d’aérotechnique, la plus grosse école d’aviation d’Amérique du Nord, en compagnie de Laurie, une étudiante en techniques de maintenance d’aéronefs. Stéphanie se rend au Cégep Limoilou, où elle rencontre un professeur de physique qui pratique l’apprentissage actif, et au Cégep de Granby, qui s’est agrandi grâce à la reconversion de l’église voisine. Quant à Laïma, elle nous fait découvrir le Cégep de Saint-Jérôme, le seul au Québec et au Canada à offrir le programme de transformation des matériaux composites avec une approche pédagogique avant-gardiste : l’école-usine.